PATCHWORKS.PW
Accueil professionnel
 

résumé

Patch Works propose une installation sonore collective. Le contenu est dans la mouvance «improvisation libre » et « électroacoustique ».

Patch Works contient de l'émotion, de la participativité, de l'immersion, du numérique et de l'humain !

téléchargements

La fiche technique Philae ~ la Traversée

le catalogue Patch Works (non exhaustif)

le dépliant pour la station d'écoutes quantiques

 

contact

Le projet PatchWorks est porté par l'association Oli_Lab

contacter-Patch-Works@no-spam.lab

 

public en interaction

références

Festival Phil Grobi, Mars 2016
Clermont-Ferrand

Cindy Lemos + Olivar Premier

Philae ~ la Traversée

Depuis leur rencontre suscitée en mars 2016 par le Festival Phil Grobi, Cindy Lemos et Olivar Premier explorent l'espace d'une musique libre, nocturne et enveloppante, invitant l'auditeur au voyage intérieur et à l'écoute.
Cindy et Olivar élaborent  une masse sonore commune à partir de leurs dispositifs respectifs : Cindy manipule des sources synthétiques tandis qu'Olivar explore les matières d'origine acoustique à l'aide d'un calamar espiègle. 
Chaque concert est une nouvelle aventure sonore dans laquelle personne ne sait par avance où va mener le jeu sensible entre Cindy et Olivar : des territoires inconnus, utopiques et étonnament hospitaliers dans lesquels il fait bon s'égarer.

 

fiche technique ICI !

photo par Michael Duque.

Journées Européennes du Patrimoine 2013,
Espace Le Corbusier
Firminy-Vert
Patch Works @ Espace Le Corbusier

 

Nuit Blanche / Mixage Fou
4 octobre 2014
Gymnase Marcel Cerdan
3 bis rue Eugène Oudiné
Paris 13°

 

Station d'écoutes quantiques.
12 avril 2015
Planétarium de Vaulx en Velin, France.

Suite au retour de la campagne de fouilles au point de Lagrange L4,
Le Centre Archéo-Spatial présentera le résultat de ses recherches.

En avril 2009, une des 2 sondes STEREO
pénètre dans la zone du point de Lagrange L4, situé à 149 millions de km de la Terre.
Cet évènement provoque la dislocation d'un corps céleste artificiel jusqu'alors intédecté.
Nos spatio-archéologues ont pu collecter des fragments de se qui semble avoir été une station d'observation de la Terre.

mission

patch de la mission CASP-EQ/L4

 

Fin 2009, nos spatio-archéologues quittent la terre en direction du point de Lagrange L4; ils arrivent sur le site
quelques 2 ans et demi plus tard.
Une fois sur place, les scientifiques font des relevés précis des orbites des objets flottant dans les parages et réussissent à capturer quelques fragments grâce à une astucieuse épuisette géante.

la Station d'écoutes quantiques en cours de reconstitution (photo Oli_Lab)

Poste de contrôle de la Station d'écoutes quantique : de G. à D. contrôle des agents extérieurs, affichage des contraintes externes, visualisation de l'état de l'alimentation, écran de contrôle des écoutes quantiques, pad de lecture des écoutes acquises.


Décembre 2014 :
Les ingénieurs du Centre PatchWorks.pw tentent de remettre en service les fragments qui viennent d'être rapportés du point de Lagrange L4. Nous ne savons toujours rien sur l'identité des concepteurs mais nous pouvons acertainer qu'il s'agit d'une station d'écoutes des bruits terrestres.

poste de maléapulation des images acquises

vue du poste de maléapulation des images acquises

téléphone du CDO

manipulateur de fragments

 

DCO

 

 


retour >>





contacter-Patch-Works@no-spam.lab